Ça y est ! Je l’ai eu le fin mot de l’histoire… je sais comment s’est terminée ma soirée de vendredi.

Faut qu’j’vous raconte comment je l’ai su…

Tout a commencé, ce soir en rentrant du taf. J’étais sur mon p’tit vélo à pédaler tout tranquilou. A un feu, un jeune homme, bien de sa personne, s’allume une cigarette. La fumée arrive à mes narines et là, c’est subitement l’extase. Je me revois au moment de ma première clope et me souviens exactement le plaisir que j’ai eu à la fumer.
En fait, faut pas se leurrer, la clope c’est quand même sympa de temps en temps et c’est même bon !!! Faut vraiment s’appeler Allen Carr pour ne voir aucun avantage à la cigarette !
Je redémarre, abandonnant le jeune homme à son triste sort de fumeur, sans qu’il sache qu’il venait de côtoyer pendant quelques secondes le mec de sa vie.

J’étais perdu dans ce genre de pensées avec Kylie à fond dans le walkman lorsque, au croisement de la rue du Louvre et de la rue de Rivoli, un embouteillage m’oblige à freiner brusquement. Le trottoir étant libre, je n’hésite pas et m’engage dessus. Je dépasse toutes les voitures bloquées au feu vert à cause d’un papy qui dormait dans sa caisse et traverse le carrefour.
Soudain, j’ai l’impression de pédaler dans le vide ou plutôt dans de la mélasse. Je me retourne pour voir ce qui se passe et je tombe nez à nez – c’est le cas de le dire – avec un mec en roller accroché à ma selle. A peine revenu de ma surprise que deux autres rollermen me dépassent et me bloquent le passage : ce sont 3 flics. Ces snfmjmqsjcjwxww m’ont fait super peur !
Ils me sermonnent et menacent de me faire payer 90 € d’amende parce que je suis monté sur le trottoir. Ils se la pètent grave, essaient de m’intimider. Moi je sors le grand jeu et ils finissent pas me laisser partir. De toutes façons, je n’avais pas de papiers sur moi. NA !

En rentrant chez moi, le téléphone sonne. SURPRIIIIIIIISE !!! C’est la lesbienne qui travaille à l’hosto… (cf. épisode précédent). Allez savoir pourquoi, complètement bourré, l’autre soir j’ai trouvé moyen d'aller lui filer mon numéro de portable !!! Et je ne suis pas au bout de mes surprises… Elle m’apprend que vendredi j’ai fait un caca nerveux pour venir participer à une soirée qu’elle organise demain soir… J’en reste baba… Fatch ! En plus j’avais calé un rendez-vous galant avec l’un ou l’une des forumeux (ses). Va falloir tout gérer !!!
Je me démonte pas et j’en profite pour lui demander de m’expliquer comment s’était passée la fin de la soirée. Elle m’a dit que j’avais plusieurs fois été tenté de fumer mis qu’au final je n’avais touché à aucune clopes !! OUF ! L’honneur est sauf ! Sauf qu’elle est partie avant moi et que je suis resté visiblement solo avec mon ex et là… allez savoir ce qui s’est passé… Vraisemblablement, il sera là demain soir. J’aurais donc d’autres précisions…

Je me retrouve donc embringué à aller à une soirée 100% lesbos demain soir. Je pense que je vais me marrer... Remarquez suffira que je cause gynécologie et patates sautées !
Version originale et commentaires