C’est la trêve des confiseurs : pour une fois, je ne vais pas parler de calories, ni de kilos mais de cigarettes !

Petit bilan de tous ces derniers mois pour celles et ceux qui ont un peu de mal à suivre mon itinéraire.

1er mai 1968 : C’est ma naissance ! Je suis non-fumeur.
17 juillet 1990 : Première cigarette.
1991 : J’en suis déjà à un paquet par jour
1992 : Je commence à fumer le matin
1993 : Je passe à deux paquets par jour
1er janvier 2004 : Premier arrêt
Avril 2004 : Reprise de la clope
Mai 2004 : Repassage à 2 paquets par jour
1er janvier 2005 : Tentative d’arrêt avortée après quelques heures
1er mars 2005 : J’embarque sur une croisière
10 mars 2005 : Je ploufe dans l’eau mais je continue de me patcher et ne fume plus qu’une dizaine de clopes en moyenne à 0,1 mg/clopes (au lieu de 2 paquets à 0,4 mg auparavant)
1er mai 2005 : J’ai 37 ans. Je deviens un grand garçon. Il est temps d’arrêter de faire l’enfant !

Donc ça fait pile poil 72 heures, que je n'ai pas fumé une seule clope. Autant hier et avant-hier ça a été plutôt facile (il faisait chaud donc c’est vrai que ça aide à ne pas avoir envie de fumer), autant aujourd’hui ça a été un peu plus dur. Notamment après les repas. C’est bizarre ça parce que quand j'avais arrêté de fumer l’année dernière, ce n’était pas après le repas que la clope me manquait. Comme quoi, y a vraiment pas de règles ! Ça doit dépendre de je-sais-pas-quoi… Peut-être du sens du vent…

Ceci dit, je ne peux que constater les effets bénéfiques de ces deux derniers mois qui, sans être un arrêt complet, m’ont permis de modifier certains de mes automatismes et d’adoucir l’arrêt complet.

Cette fois-ci, pas de chewing-gum non plus, ni de curée sur la bouffe : je gère les manques en respirant à plein poumons et en regardant ma photo quand j’avais 20 ans !

Ce matin, j’ai été chez le dentiste. Outre le fait qu’il a essayé en vain de me retirer une couronne suspecte à coups de burin (véridique ! même que ses coups de burin ça résonnait dans ma tête creuse et que ça me faisait super mal !), il m’a parlé de la clope. Lui a arrêté de fumer après 15 ans de fumette (comme moi !). Eh ben 14 ans après, il en a toujours envie !!! Alors plutôt que de prendre une cigarette, il prend un chocolat (regard sur son bide… bon ok j’ai compris !). Et là, il m’a dit un truc qui m’a plongé dans des abîmes de réflexion : « Quand j’aurai 75 ans - si j’arrive un jour à cet âge-là - je me remettrai à fumer ». Han lan lan, c’est bizarre ça comme conception de l’arrêt ! Je n’y avais jamais pensé… Bon ben à ce compte-là moi je dis que je me remettrai à fumer quand j’atteindrai l’âge avancé de 37 ans et demi. Plus sérieusement, ça me fait flipper à mort de me dire que j’aurai envie de fumer jusqu’à la fin de mes jours !!! Enfin on verra…

J’espère que pour moi, la clope ça va être comme le shit parce que ça, le shit, j’en n’ai plus du tout envie, ça m’a complètement passé…

En fin d’après-midi, rendez-vous à la Fnac où j’ai été joué les midinettes devant 2 comédiens que j’adore dans tous les sens du terme : Romain Duris et Melvil Poupaud. Romain Duris je le « connaissais » déjà pour avoir discuté avec lui un soir dans une boîte lesbienne parisienne super à la mode. Bon… Faut que je sois honnête… En fait on était aussi bourrés l’un que l’autre et – vu que quand je suis bourré je suis pas du tout timide – je me suis mis en tête d’aller le draguer. Résultat : une discussion d’alcoolique assis sur les marches d’une station de métro !!!

Melvil Poupaud, je ne l’ai jamais dragué mais c’est pas l’envie qui m’en aurait manqué. En plus, là il a maintenant 30 ans passés et il est beau, mais beau… (moins beau que mon Loïc de Montpellier quand même… faut pas exagérer). Lors de ces entretiens, j’ai appris ainsi que Melvil allait sortir des courts métrages de son cru dans lequel il se dévoilait beaucoup… hum hum. Là où ça craint, c’est que Melvil est entré dans la salle avec une clope au bec. Pffff une clope dans un lieu non fumeur… Genre il se la joue rebelle !!! Reste qu’un mec qui fume qu’est-ce que c’est sexy !!!!

Toujours est-il que tout ça m’a donné envie de retourner à mes premières amours : le cinéma. Alors voilà ce que j’ai décidé. Avec l’argent que j’économiserai en 2005 grâce à l’arrêt de la clope, je m’achèterai une caméra DV et je recommencerai à tourner. D’ici là, va falloir écrire des scénar’ !!!

En rentrant je suis tombé sur la quotidienne de La Ferme des célébrités et je me suis marré comme un bossu de voir la Régine faire la misère à Véronica Loubry à propos d’un plat de pâtes trop poivré. J’étais PTDRRRRRR !!!
Après ça, le second épisode de la vie de Dalida était nettement moins drôle. Ça m’aurait presque filer le bourdon c’t’affaire ! C’est dingue la vie quand même. Y a des gens qui nagent dans le bonheur toute leur vie et d’autres pour qui ce n’est qu’une succession de gros coups durs et de malheurs atroces. Quand je pense à ma tante qui appartient à cette dernière catégorie de gens et qui ,malgré tout ce qui lui est arrivé dans la vie, à réussi à arrêter de fumer pour préserver sa santé… Ben chapeau !!!
Version originale et commentaires